Les abeilles sauvages.

 Pour accueillir de nombreux animaux au jardin, pensez à laisser une large place à la nature et, en particulier, aux plantes sauvages. La haie, la friche avec ses « mauvaises herbes » attractives pour la vie, la prairie fleurie, la mare … tous ces milieux doivent pouvoir trouver leur place au jardin.

Les parterres de fleurs fourniront, si on veille à étaler les floraisons, une abondante ressource à diverses espèces animales.

En bref, un jardin plein de vies est un jardin que certains considèrent comme négligés : feuilles mortes, arbres morts, tas de pierres, tas de bois laissés à pourrir, tas de sable, compost … autant de logis, abris, restaurants à insectes.